Azenda.re

Dans la vie aussi, il y a des longueurs

Cie pour ainsi dire

Ses écrits séduisent le jeune public depuis trois décennies. “Ce métier d’auteur, j’ai mis longtemps à l’apprendre. Je me suis trompé beaucoup. Mais comme tous les textes que j’écrivais au cours de cet apprentissage devaient s’adresser aux enfants, on peut dire que ce sont eux qui m’ont appris mon métier d’écrivain.”

Année après année, mot après mot, Philippe Dorin s’émerveille toujours du processus de fabrication de ses textes, la façon dont ils surgissent après parfois des jours de recherche. “Écrire, c’est comme essayer de voir une biche dans la forêt”, assure-t-il. Autrement dit, être là au bon endroit au bon moment. Philippe Dorin est devenu écrivain pour se faire une place dans le monde du théâtre. Il y a rencontré Sylviane Fortuny, avec qui il a fondé la Cie Pour Ainsi Dire. Leur création L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains a remporté le Molière du spectacle jeune public en 2008. Avec Dans la vie aussi, il y a des longueurs, Philippe Dorin se révèle avec générosité, faisant danser ensemble la fiction et le réel.

T'AS VU ÇA AUSSI ?

Veuillez vous connecter