Azenda.re

Face à la mère

Cie Tandaim

Mais avant d’être le récit d’un fait tragique, Face à la mère explore la relation de l’auteur avec celle qui lui a donné la vie. Et l’émotion surgit, originelle, enfantine.

Fondatrice de la Cie Tandaim, Alexandra Tobelaim a mis en scène cette déclaration d’amour posthume après avoir été saisie par la beauté d’une écriture encensée par le monde littéraire. La voici de retour au CDNOI où elle a déjà co-mis en scène l’an dernier Intérieur(S) avec Luc Rosello, le directeur des lieux.

De ce drame intime tiré d’un fait réel, celle qui dirige aujourd’hui le Centre Dramatique National de Thionville a voulu faire une histoire universelle sous la forme d’un spectacle concert rock. Sa transmission a été confiée à six hommes : trois comédiens et trois musiciens. Choeur d’hommes, contrebasse, batterie et guitare, forment un hybride hypnotique entre théâtre et musique, enrichi par la création sonore d’Olivier Mellano, violoniste devenu guitariste, compositeur et collaborateur d’artistes comme Miossec, Yann Tiersen, Dominique A… Comme le texte, la voix occupe une place centrale dans cette performance poignante sur le deuil et l’amour filial, maternel… L’amour, tout simplement.

 Texte Jean-René Lemoine
 Mise en scène Alexandra Tobelaim
 Création musicale Olivier Mellano
 Scénographie Olivier Thomas
 Lumières Alexandre Martre
 Travail vocal Jeanne-Sarah Deledicq
 Costumes Joëlle grossi
 Régie son Émile Wacquiez
 Avec Astérion (Contrebasse) Yoann Buffeteau (Batterie) Stéphane Brouleaux Lionel Laquerrière (Guitare et voix) Geoffrey Mandon Olivier Veillon
 Production Compagnie tandaim

T'AS VU ÇA AUSSI ?

Veuillez vous connecter