Azenda.re

Maskarad

Nous allons construire un pont à cet endroit précis. Il n’y a pas de rivière ? Pa grav, fé lo pon, la rivir va vni apré..

Parlons politique, ou plutôt de la grande farce politicarde et de ses têtes d’affiche : élus du peuple, conseillers, syndicalistes, journalistes, femmes et fils de… Ici, tout est question de pouvoirs et de malversations, d’escroquerie et de magouilles, de secrets et d’aveux, et rien ne se passe jamais tout à fait comme prévu. Une télénovela aux accents de tragédie shakespearienne, un talk-show péi où la farce est de mise. Attention : toute ressemblance avec des personnes et des situations existantes (ou ayant existé) serait purement fortuite. De l’intime à l’universel, il y a un sillon que la Konpani Ibao ne cesse de creuser. En rappelant que le théâtre peut être populaire et exigeant, Maskarad parle à chacun tout en questionnant la communauté, et c’est pour beaucoup ce qui fait du théâtre un lieu « drôlement » vivant.

T'AS VU ÇA AUSSI ?

Veuillez vous connecter