Azenda.re

Nathalie Natiembé

À NE PAS LOUPER

Nathalie Natiembé voit le jour le 7 juillet 1957 à Saint-Denis de La Réunion. Devenue chanteuse, elle œuvre dans un registre maloya, le genre musical emblématique de La Réunion. Mais il est mâtiné d’influences africaines et de l’Océan Indien.

Elle enregistre un premier album studio, baptisé Margoz tardivement, en 2001 pour le compte de Discorama. Trois ans plus tard, elle poursuit avec Sankèr, un disque produit par Yann Costa, issu du groupe français Zong) qui apporte une légère touche electro à l’ensemble. Ce disque, sur lequel elle est accompagnée de l’accordéoniste Régis Gizavo et du percussionniste Lélou Menwar, lui permet d’obtenir le prix « Choc » de la part du magazine Le Monde de la Musique. 

Quatre ans plus tard, elle met au point l’album Karma, auquel participent activement les membres du groupe Bumcello Vincent Ségal et Cyril Atef. Il faut ensuite attendre quatre ans avant que ne survienne l’album Bonbon Zetwal, qui s’inspire de la musique du monde des années 1970. Il est promu par la chanson-titre. En 2019, elle revient avec l’album Vortex 60, enregistré à Johannesbourg par Tiago Correia-Paulo

T'AS VU ÇA AUSSI ?

Veuillez vous connecter