Azenda.re

Robin McKelle & Avishai Cohen Trio

Jazz Dann Port

À NE PAS LOUPER

OuestRobin McKelle & Avishai Cohen Triodimanche 04/0818h30La Friche50 , Acheter votre billet Enregistrer cette date

Une grande dame du jazz vocal rend un hommage intime et bouleversant à Ella Fitzgerald.

« Comme un retour à la maison » : c’est avec ce sentiment d’évidence que Robin McKelle évoque Impressions of Ella, le merveilleux hommage à la First Lady of Song qu’elle a enregistré l’an dernier et avec lequel elle fait, depuis, le tour du monde. Après 15 ans d’une carrière remarquable aux frontières du jazz et de la soul, cette grande dame éprouvait le besoin de se replonger dans l’œuvre géniale et familière de Miss Fitzgerald en cherchant à retrouver le classicisme et la sobriété qui ont marqué sa rencontre avec le jazz.

Pour ce faire, elle a pioché avec soin 11 chansons en se tenant, pour l’essentiel, à l’écart des plus connues. Sur une sélection raffinée au tempo medium porté par un élégant trio piano, batterie et contrebasse, la voix d’alto légèrement éraillée de McKelle évite le piège de reprises très littérales ou, au contraire, des réinventions trop aventureuses pour évoquer plutôt sa relation personnelle avec la légende Fitzgerald avec beaucoup de respect et de sensibilité. Scat inspiré, swing gracieux, émotion nette, arrangements au cordeau : un hommage parfait, nostalgique et émouvant à l’une des plus grandes voix enregistrées de l’histoire.

Robin McKelle Chant – Jonathan Thomas Piano – Blake J Meister Basse – Diego Joaquin Ramirez Batterie – Crédit photo © Frank Bullitt

A 54 ans, la star mondiale de la contrebasse se réinvente au contact de deux vingtenaires prodigieux : la batteuse Roni Kaspi et le pianiste Guy Moskovitch. Leçon de jazz et cure de jouvence !

Au cours des 25 dernières années, Avishai Cohen est devenu l’une des rares superstars du jazz, fédérant un public international qui déborde largement le périmètre des afficionados. Pour une raison bien simple : la musique d’Avishai est à la fois intelligente et accessible, élégante et facétieuse. Elle est, surtout, toujours en mouvement. Sa stature hors-norme l’autoriserait à ne choisir ses musiciens que parmi l’élite la plus prestigieuse et pourtant, le contrebassiste et chanteur israélien n’a pas perdu sa soif de nouveauté, qui le pousse à chercher toujours de nouveaux talents. Ainsi, sur Shifting Sands, superbe disque paru en 2022, révélait-il au monde entier l’insolent génie de sa très jeune compatriote Roni Kaspi, batteuse alors tout juste diplômée de Berklee, et qu’il avait découverte dans une vidéo sur Instagram. L’énergie de leur rencontre propulse l’un des meilleurs enregistrements jazz de la décennie. Percussif, enjoué, incandescent, Shifting Sands illustre la capacité d’Avishai à se réinventer, voire à rajeunir, au contact des musiciens qu’il rencontre. Le pianiste Guy Moskovitch, qui complète sur scène le trio, n’a qu’une poignée d’années de plus que Kaspi, et le son de cet équipage est un régal vivifiant pour le corps et l’esprit.

Avishai Cohen Contrebasse, voix – Guy Moskovich Piano – Roni Kaspi Batterie – Crédit photo © Andreas Terlaak

T'AS VU ÇA AUSSI ?

Veuillez vous connecter