Azenda.re

Les mousquetaires de la reine

À NE PAS LOUPER

SudLes mousquetaires de la reinesamedi 05/1019h00Le Lanbrokin 14 Enregistrer cette date
OuestLes mousquetaires de la reinesamedi 12/1019h00Musée Stella Matutina14 Enregistrer cette date

Depuis la création de la compagnie en 2012, plusieurs dizaines de comédiens amateurs ont
porté haut ses couleurs. Certains sont là depuis le début, d’autres ont rejoint ce beau projet
un peu plus tard. Quelques-uns ont joué les étoiles filantes. Derrière ces mouvements
légitimes, apparaît toujours cette volonté inébranlable de donner du plaisir.
Le théâtre, spectacle vivant par excellence, ne peut être exécuté que par des gens animés par
cette force aussi vieille que le monde. Le plaisir de créer et d’offrir un moment d’émotion
à tous les spectateurs.
Aujourd’hui, la benjamine est âgée de 10 ans et l’aînée compte plus de 70 printemps.
Venant d’horizons divers, ces scolaires, ces étudiants mais également ces fonctionnaires, ces
chefs d’entreprises, ces employés, ces retraités, sans le théâtre, auraient eu peu de chance
de se rencontrer.
Pourtant, ils forment une vraie troupe se retrouvant chaque semaine pour travailler. Le
point d’orgue, la représentation. Bien évidemment, ils n’ont pas tous acquis une technique
irréprochable, mais ils y mettent tant de force et d’honnêteté que, parfois, à bien des égards,
ils n’ont pas grand chose à envier à des professionnels…

Tout groupe doit avoir un chef, un mentor pour avancer. La compagnie
Un pas vers les Etoiles n’échappe pas à ce principe. Sabrina AMANY,
présidente-fondatrice de l’association est la cheville-ouvrière d’un projet
aux mille directions parsemées de succès.
Scénariste de formation, Sabrina AMANY qui consacre désormais sa vie
professionnelle presque exclusivement à l’art théâtral, est un mélange de Jean Vilar et de
Gérard Philipe.
Du premier, elle a retenu que le théâtre doit être présenté à tout le monde. Art populaire
s’il en est, il est là pour divertir tout en recherchant sans cesse la perfection.
De Gérard Philipe, elle a compris que le théâtre doit rester un divertissement aux mille
facettes. Tant et si bien que ses créations mêlent allègrement théâtre, chants, danses.
Une belle organisation qui nécessite un travail de fond. Et dans ce cas précis,
Sabrina AMANY n’a pas son pareil pour trouver la formule, l’association qui va
faire mouche.
Dans un style très personnel, Sabrina AMANY sait décider, mais sait aussi échanger et
prendre en considération des avis divers. Avec pour conséquence, des spectacles de plus
en plus ambitieux…

L’histoire ne dit pas si Sabrina AMANY enfant se prenait pour d’Artagnan, grand
défenseur de la justice et de l’amour ou pour la reine, victime de la vindicte du cardinal
de Richelieu.
Cependant, force est de constater que l’auteur-metteur en scène qu’elle est devenue
aujourd’hui, n’en finit pas de parcourir les grands mythes populaires.
Après l’univers de Shéhérazade l’an dernier, là voilà qui nous plonge dans celui
d’Alexandre Dumas. Non pour nous conter le 19ème siècle, mais pour faire revivre
la grande épopée que sont Les Trois Mousquetaires. A sa manière, bien entendu, et
pas question d’auto-censure.
Le style Amany qui a forgé sa réputation se retrouve dans toutes les lignes et d’abord
en imposant aux trois mousquetaires et à d’Artagnan leurs pendants féminins. Une
trouvaille qui n’aurait pas déplu à l’auteur lui-même, connu pour être un galant
homme aux conquêtes innombrables.

Dans le déroulement de la pièce ensuite : les femmes sortent des boudoirs pour aller
au combat et croiser le fer.
La reine vivant un amour secret avec le Duc de Buckingham peut compter
évidemment sur Constance Bonacieux, sa fidèle servante, mais pas seulement.
Ses mousquetaires au féminin l’entourent à chaque instant pour
qu’elle puisse échapper aux pièges du Cardinal de Richelieu. Cet homme rêvant
de gloire veut tout faire pour la détruire, afin qu’il puisse récupérer le pouvoir
qui était le sien avant son arrivée.
Les combats s’annoncent épiques, les pièges nombreux, les retournements
de situation également.
Les spécialistes de ce roman d’aventure n’auront pas de mal à reconnaître
la troublante Milady de Winter, sorte de Mata Hari avant l’heure ou bien encore à
pointer l’amitié à toute épreuve qui lie d’Artagnan à ses trois acolytes.
Qui sortira vainqueur ? L’Amour ? La Haine ? L’Amitié ?
Avec Sabrina AMANY, tout est possible…

Philippe Peyre : Journaliste/Comédien

T'AS VU ÇA AUSSI ?

Veuillez vous connecter